Présentation des recherches des participants à l’atelier doctoral « Outils et méthodes pour l’histoire des Églises entre Orient et Occident », Rome, 10-16 septembre 2018

Pierre Benic est étudiant en doctorat à Paris-Sorbonne sous la direction du Prof. Bernard Flusin depuis 2015. Sa thèse s’intitule « Un lettré byzantin à l’époque de la Quatrième croisade : Nicolas Mésaritès ». Il s’agit de faire une monographie sur un auteur de qualité et important pour comprendre les évènements de 1204, mais qui est resté relativement inconnu jusqu’à nos jours, malgré une première édition de ses écrits au début du XXsiècle. Nicolas Mésaritès était un aristocrate lettré, membre du haut clergé de Constantinople, qui a vécu entre 1164 et 1217, et qui a pris part aux changements politiques et religieux majeurs issus de la Quatrième croisade.

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Mathilde Boudier est doctorante en histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, au sein de l’équipe Islam médiéval du laboratoire Orient & Méditerranée (UMR 8167). Sa thèse, en préparation sous la direction d’Anne-Marie Eddé, porte sur les chrétiens melkites et leur Église en Syrie-Palestine (VIIe-Xsiècle) et veut contribuer à l’histoire des institutions religieuses des populations non-musulmanes dans les premiers siècles de l’Islam. Mathilde Boudier est actuellement ATER à l’Université Paul-Valéry de Montpellier.

Pour une présentation de ses recherches, voir ici


Laureata in Culture del medioevo e archivistica, Giulia Cò ha conseguito nel 2015 il titolo di dottore di ricerca italiano e austriaco nell’ambito del Dottorato internazionale “Comunicazione politica dall’antichità al XX secolo”, discutendo una tesi sulle lettere redatte da Anastasio Bibliotecario. Attualmente è borsista di post dottorato presso l’Istituto Italiano per gli Studi Storici di Napoli, dove sta conducendo un progetto di ricerca sul « De episcoporum transmigratione ».

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Pierre Courtain est étudiant en deuxième année de Master d’Histoire (spécialisation en Histoire médiévale) à l’Université Catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve. Son mémoire porte sur la mission catholique au XIIIsiècle dans l’espace méditerranéen, en particulier dans la péninsule Ibérique et en Terre Sainte, avec comme promoteurs le Professeur Paul Bertrand et la Dre Camille Rouxpetel. Il a suivi au cours de ses études des formations en paléographie latine, en recherche archivistique et heuristique médiévale et moderne, ainsi que sur l’Orient chrétien et le monde islamique.

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Ancien étudiant de l’École Normale Supérieure de Paris (2012-2017), Louis Genton est en thèse sous la codirection de Pierre Chastang (UVSQ) et d’Adam Kosto (Columbia University). Il travaille sur les documents diplomatiques et administratifs de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés, conservés aux Archives nationales et à la Bibliothèque nationale pour étudier les continuités et mutations des pratiques et des normes économique, juridique et politique entre la fin du XIIsiècle et le début du XVsiècle. 

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Alexandra Laliberté De Gagné est titulaire de deux masters, en Études médiévales et en Études européennes, et est actuellement en troisième année de doctorat à l’Université Toulouse – Jean Jaurès. Auteure de trois articles, elle a participé à six colloques et séminaires et organisé deux journées d’études. Bénéficiant d’une bourse doctorale accordée par l’IAST, elle a également effectué en tant que boursière deux séjours d’étude d’un mois aux Écoles françaises d’Athènes et de Rome.

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Martin Le Roy est inscrit depuis novembre 2016 en doctorat en droit et science politique au sein du Centre d’Histoire et d’Anthropologie du Droit (CHAD EA 4417) à l’Université Paris Nanterre. Son projet de thèse s’intitule « La sanction dans le droit canonique de l’Empire romain d’Orient : Les lettres canoniques de Basile de Césarée (IVe -Vesiècle) », sous la direction du professeur Aram Mardirossian.

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Branko Malesevic est né en 1990 à Sarajevo. En 2011 il a obtenu le diplôme du Séminaire Serbe Orthodoxe de St. Cyril et Méthode à Nis, en Serbie puis, en 2014, le diplôme de la Faculté Théologique Orthodoxe à Moscou (Russie). Il est actuellement en master à l’Institut Catholique de Paris dans le cadre de l’École pour les langues et civilisations de l’Orient ancien (ELCOA) sur la théologie arménienne et à l’École Pratique des Hautes Études sur les controverses liturgiques entre les Syriaques et les Arméniens.

Langues : serbe (langue maternelle), anglais, russe, français – rudiments d’italien, d’espagnol et d’allemand

Langues anciennes : arménien, syriaque, arabe classique

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Mariam Nutsubidze est doctorante géorgienne à l’Université Paris-Sorbonne. Après une formation initiale à l’Université d’État de Tbilissi, elle poursuit  ses études en histoire byzantine à Paris depuis 2014. La découverte du droit canonique lui fournit le sujet de sa thèse de doctorat – le Petit Nomocanon, la plus ancienne source du droit canonique géorgien.

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Originaire des Ardennes et ayant grandi au Maroc, Simon Pierre s’est très vite intéressé à la jonction entre Antiquité et Moyen-Âge et aux débuts de l’Islam. Il a été initié au sujet des tribus arabes chrétiennes grâce à Françoise Micheau à Paris I en 2006. Il a ensuite travaillé en tant que conférencier de voyages culturels tout en poursuivant des activités académiques dans le domaine des relations internationales. Rattrapé par sa première passion, il s’est  inscrit en 2016 en Master II auprès d’Anne-Marie Eddé. Mathieu Tillier, professeur à Sorbonne Université a alors accepté de diriger sa thèse en 2017. Simon Pierre est le créateur et l’administrateur du site Culture d’Islam/Aux sources de l’histoire.

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Juliana Eva Rodriguez est doctorante en Histoire et Civilisations à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et à l’Université de Buenos Aires (UBA) dans le cadre d’une cotutelle internationale de thèse sous la direction des professeurs Dominique Iogna-Prat (CNRS-EHESS) et Alfonso Hernández (CONICET). Membre du CéSor, ses recherches portent notamment sur la contribution de Christine de Pizan (1364-1430) aux rapports entre le politique et le religieux à la fin du Moyen Age, particulièrement entre Église et État.

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Claudia Sojer ha ottenuto nel 2009 la Laurea in Scienze archivistiche, librarie e dell’informazione documentaria alla Facoltà di Conservazione dei Beni Culturali dell’Università degli Studi di Bologna; nel 2014, ha conseguito un European Ph.D. nella Scuola di Dottorato in Storia del Cristianesimo e delle Chiese alla Facoltà di Lettere e Filosofia dell’Università degli Studi di Roma “Tor Vergata”. Attualmente è collaboratrice scientifica nel progetto del Jubiläumsfonds der Österreichischen Nationalbank (OeNB): “Die abgelösten Handschriftenfragmente der Universitäts- und Landesbibliothek Tirol und ihre digitale Erschließung” (Leopold-Franzens-Università di Innsbruck / Austria).

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Ancienne étudiante des classes préparatoires aux grandes écoles, Fanny Stibbe a effectué un master en sciences sociales des religions à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Spécialisée dans l’histoire de l’ecclésiologie à l’époque contemporaine, son mémoire, mené sous la direction de Dominique Iogna-Prat, porte sur le traité de dom Adrien Gréa (1828-1917), L’Église et sa divine constitution (1885).

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm et agrégée de Lettres classiques, Élisabeth Vuillemin est actuellement en doctorat de lettres à l’université Lyon 2. Après un M1 consacré à l’étude d’une homélie du Pseudo-Macaire et un M2 consacré aux références à Jean Chrysostome dans la Défense de la Tradition et des Saints Pères de Bossuet, elle prépare une thèse sur la Bible de Port-Royal, sous la direction de Laurent Thirouin.

Pour un résumé de son master 2, voir ici

Pour une présentation de ses recherches doctorales, voir ici

Talia Zajac holds a PhD from the Centre for Medieval Studies at the University of Toronto (2017). She has previously lectured at the University of Toronto Mississauga and held the Eugene and Daymel Shklar Research Fellowship at the Harvard Ukrainian Research Institute. Her research has appeared in the Royal Studies Journal (« Gloriosa Regina or “Alien Queen”?: Some Reconsiderations on Anna Yaroslavna’s Queenship (r. 1050-1075) », Royal Studies Journal, 3(1), 2016, pp.28–70. DOI: http://doi.org/10.21039/rsj.v3i1.88) and the Proceedings of the Fourteenth International Congress of Medieval Canon Law (Biblioteca Apostolica Vaticana, 2016).

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Having worked on ecclesiastical politics between the Byzantine and Roman churches in the ninth century during his MPhil degree, Arthur Westwell studied his PhD in Cambridge with Professor Rosamond McKitterick, focused on the Carolingian liturgical texts called ordines romani and the manuscripts that transmitted them. He now works on digital editions of liturgical material from manuscripts of the early medieval era at the Kompetenzzentrum for Digital Humanities in Trier.

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Concile in Trullo

Zeljkovic Stefan, is born in 1993 in Bosnia and Herzegovina, has completed the Seminary of St Sava and the Faculty of Orthodox Theology in Belgrade, where he is currently in master studies at the Department of Canon Law. He participated in the study programs at the Universities of Vienna, FAU Erlangen-Nürnberg and Geneva. As a representative of the Faculty and the Serbian Orthodox Church, he has participated in many international conferences and events in France, Germany, Israel, Romania, Russia, and UK, working on ecumenical and inter-religious dialogue.

Pour une présentation de ses recherches, voir ici

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search