Catégorie : Atelier doctoral

Les chrétiens melkites de Syrie-Palestine aux débuts de l’Islam (VIIe-Xe siècle) : l’Église comme institution structurante ? Mathilde BOUDIER (Université Panthéon-Sorbonne)

Les melkites peuvent être définis comme des chrétiens adhérant à l’orthodoxie chalcédonienne, qu’ils partagent avec les autorités impériales byzantines, et vivant dans les provinces orientales de l’empire byzantin, qui passent sous administration islamique au cours du VIIe siècle. Comme tels, ces chrétiens sont qualifiés alternativement dans la littérature secondaire de « grecs-orthodoxes », de Syriens (par opposition aux Hellènes) ou plus récemment d’ « arabes-orthodoxes » (S. H. Griffith), ce qui revient à leur assigner une identité qui les caractériserait, en lien avec...

Programme de l’Atelier doctoral: Outils et méthodes pour l’histoire des Églises entre Orient et Occident (Ve-XIXe siècle), Rome, 10-15 septembre 2018

Que la connaissance du passé fasse partie intégrante d’un présent, c’est un problème qui nous concerne aussi et qui exige une élucidation du rapport entre nos modes de pensée et ceux dont nous entendons parler Michel de Certeau, L’écriture de l’histoire, Paris, 2002, p. 147   Organisation : Frédéric Gabriel (CNRS, IHRIM, ENS de Lyon) Camille Rouxpetel (TEMOS, Université d’Angers) Comité scientifique : Dominique Iogna-Prat (CNRS, EHESS, CéSor) Michel-Yves Perrin (EPHE-LEM) Annick Peters-Custot (CRHIA-Université de Nantes) Pierre Savy...

« The Content and Construction of Early Pontifical Manuscripts and Rituals », Arthur WESTWELL (Trier Center for Digital Humanities)

In the Middle Ages, the liturgy was a most effective and ubiquitous medium for the transmission and solidification of ideas. Ritual texts, prayers and ordines, defined the Church as community, as priesthood and as holy space. Unsurprisingly, therefore, the manuscripts which transmit the liturgy were complex and multifaceted. Far from a static tradition handed down by authority and received unquestioningly, these manuscripts show continued creativity as new texts and rituals were developed, written down and...

« The Quinisext Council – one attempt to strengthen unity of the Church », Stefan ZELIKOVIC (Seminary of St Sava and the Faculty of Orthodox Theology in Belgrade)

The Canons, through the history of the Church, were de facto brought with the tendency to have de jure power, but this sometimes did not happen, and usually the validity of one council would be reflected through the successful ratification of its decisions in the life of the Church. The fact that the western bishops were not present at the Council of Trullo did not play a significant role in the context of the ecumenical...

« The Religious Patronage of Duchess Agafia Sviatoslavna of Mazovia (d. after 1247): Confessional Identity and the Expansion of Latin Christendom on the Border Between Rus’ and Poland in the Thirteenth Century », Dr. Talia ZAJAC (University of Nottingham)

While theological and liturgical differences between eastern and western forms of Christianity were emerging in the eleventh to thirteenth centuries, the Orthodox Riurikid dynasty which ruled early Rus’ (comprising present-day Belarus’, Russia, and Ukraine) nonetheless concluded the majority of its marriage alliances with Latin Christian rulers. Though raised in an Orthodox Christian environment, Rus’ princesses became queens consort and wives of high-ranking nobles ruling over Latin Christian subjects.The experiences of these brides can therefore serve...

« Jean Chrysostome dans une querelle entre Bossuet et Richard Simon », Élisabeth VUILLEMIN (Université Lyon-2)

Ce billet s’appuie sur des travaux réalisés en 2015 pour un mémoire de M2, sous la direction de M. Sébastien Morlet. Ce mémoire relevait et identifiait les références à Jean Chrysostome dans la Défense de la Tradition et des Saints Pères, œuvre posthume de Bossuet, écrite contre l’Histoire Critique des principaux Commentateurs du Nouveau Testament de Richard Simon etpubliée en 1753. Il montrait aussi l’intérêt du recours à Jean Chrysostome dans le contexte de cette querelle...

« La Bible de Port-Royal », Élisabeth VUILLEMIN (Université Lyon-2)

On désigne sous le nom de « Bible de Port Royal » l’ensemble des traductions de la Bible en français, publiées par les Messieurs de Port-Royal entre 1665 (publication du Psautier) et 1696 (publication d’éditions de la Bible complète en plusieurs tomes, accompagnées de « grandes explications » ou de « notes courtes ».) Cette traduction de la Bible est connue sous le nom de « Bible de Sacy », du nom de Louis-Isaac Lemaistre de Sacy, principal ouvrier de l’entreprise. Elle est...

« Un type de discours sur l’institution : l’ecclésiologie. L’exemple du traité L’Église et sa divine constitution (1885) de dom Adrien Gréa (1828-1917) », Fanny STIBBE (EHESS)

Discipline secondaire des sciences sacrées, l’ecclésiologie offre à l’historien du religieux un terrain de recherche privilégié et cependant encore peu exploré pour étudier la nature institutionnelle de l’Église. Une telle étude se situe au carrefour de l’histoire générale, de l’histoire culturelle, de l’histoire des idées, de l’histoire du catholicisme et de l’histoire de la théologie. Elle repose sur deux options méthodologiques. D’une part, l’étude de l’ecclésiologie du point de vue historique s’inscrit dans la démarche...

« La ‘Graecia orthodoxa’ di Leone Allacci: fonti, storia editoriale, contesto, finalità », Claudia SOJER (Universität Innsbruck)

Presentazione della ricerca La ricerca presenta nuovi esiti sulla genesi e la natura della Graecia orthodoxa (Graeciae Orthodoxae tomus primus. Romae, Typis Sacrae Congregationis Propagandae Fidei 1652; Graeciae Orthodoxae tomus secundus. Romae, Typis Sacrae Congregationis Propagandae Fidei 1659) di Leone Allacci (* Chios 1588 – † Roma 18 gennaio 1669) e sul modus operandidell’autore in ambito europeo. Si struttura in tre parti distinte: La « Graecia orthodoxa » di Leone Allacci. I: Contesto e finalità: dopo una necessaria...

« Architecture d’une métamorphose. La figure du roi savant dans l’œuvre politique de Christine de Pizan », Juliana RODRIGUEZ (EHESS/UBA)

Champ de recherche Le projet de thèse que je présente ici a pour objet l’étude de la construction du politique dans l’œuvre de Christine de Pizan, par le biais de la figure du roi savant. La question centrale est de savoir comment cette figure étonnante dans l’histoire de la pensée politique construit le modèle du monarque idéal régnant sur la France : celui du sage roi légitimant son autorité tout autant par la sacralité que par...

« Les tribus arabes chrétiennes : une approche de l’édification conflictuelle de l’Église syro-orthodoxe aux deux premiers siècles de l’Islam », Simon PIERRE (Sorbonne-Université)

Les relations entre Arabes et Églises ont le plus souvent été envisagées pour la Syrie et l’Irak méridional au VIe siècle, à propos de peuples et de tribus pré-islamiques[1]. Il existe cependant des groupes que la généalogie arabe (le nasab) assimile à des Arabes et qui occupent d’autres espaces : le nord de la Syrie (Qinnasrīn), la Haute-Mésopotamie (al-Ǧazīra), Mossoul ou encore la rive de l’Euphrate moyen (Ṭirhān). Ces Tanūḫ, Iyād, al-Namir et Banū Taġlib, entre...

« Le ‘Petit Nomocanon géorgien’ : Une adaptation du droit canonique byzantin », Mariam NUTSUBIDZE (Université Paris-Sorbonne)

Mes recherches portent sur le Petit Nomocanon qui représente la plus ancienne source du droit canonique géorgien. Élaboré par Euthyme l’Hagiorite (955- 1028) à la fin du Xe siècle, le Petit Nomocanon (désormais cité PN)est un recueil unique par sa composition. Il contient plusieurs textes normatifs, en premier lieu les Canons du Concile in Trullo (691-692), présentés par Euthyme comme les Canons du VIe concile œcuménique (680-681), mais aussiles Canons sur la pénitence attribués à Jean le Jeûneur (Patriarche de...

« Lettre de Gevorg Loreci (XI) au patriarche syriaque Jean bar Shusan au sujet de rites et pratique de l’Église arménienne », Branko MALESEVIC (EPHE-PSL EEMA M2, ICP-ELCOA M2)

Mes recherches portent sur les relations entre syriaques-orthodoxes et Arméniens au bas Moyen Âge. Les liens entre les deux cultures sont anciens et importants du fait de la proximité géographique, de l’influence du syriaque sur le développement du christianisme arménien puis de la nouvelle interaction qui suitla (re)conquête byzantine au xesiècle, dans une région également disputée entre pouvoirs islamiques et francs. Les deux Églises qui avaient rejeté le concile de Chalcédoine (451) se sont développées...

« Les lettres canoniques de Basile de Césarée – Étude de la norme chrétienne antique dans l’Empire romain d’Orient », Martin LE ROY (Université Paris-Nanterre)

Le Christ ne laisse à ses disciples qu’un commandement de charité et aucune autre prescription[1]. Il énonce accomplir la loi mosaïque[2]. La connaissance de la loi ne passe plus par une révélation divine mais bien par la raison, ce que Paul nomme « la loi écrite sur le cœur »[3]. Dieu est l’origine de la loi mais n’est désormais plus le législateur[4]. Si l’avènement du Christ bouleverse les lois juives, la réelle spécificité de la norme chrétienne...

« Solidarité orthodoxe et identité culturelle grecque au sein de l’espace balkanique en lutte contre l’Empire ottoman (XVIe – XVIIe siècle) », Alexandra LALIBERTÉ DE GAGNÉ (Université Toulouse-Jean Jaurès)

Bien qu’elles ne soient pas nécessairement homogènes, les relations entre les communautés grecques de toute l’Europe en général, et autour du bassin méditerranéen en particulier, demeurent constantes à l’époque post-byzantine. Foyers d’exilés, nœuds commerciaux, solidarités intellectuelles ou religieuses, affiliations politiques, circulation de manuscrits et d’imprimés, nombreux sont les liens attachant les Grecs d’Orient et d’Occident au sein de vastes réseaux dont le dynamisme explique en partie le maintien d’une spécificité hellénique. L’Empire ottoman, au tournant...