Mission en archives: Archives nationales historiques, Iaşi et Bucarest (ANIC et ANII)

Dans le cadre de l’axe du programme consacré aux sacrements et plus particulièrement aux mariages mixtes, Lidia Cotovanu a effectué des dépouillements bibliographiques et archivistiques dans les Archives nationales historiques à Iaşi et à Bucarest (ANIC et ANII), en s’intéressant à l’institution du mariage à l’époque pré-phanariote. Les études consacrées au sujet (Ancuţa Popescu, Maria Magdalena Szekely, Constanţa Vintilă-Ghiţulescu, Violeta Barbu, Andreea Iancu) s’attachent à rendre compte des bases légales de unions matrimoniales dans les principautés de Valachie et de Moldavie, à déceler la part de l’Église et celle de l’État dans l’administration des affaires matrimoniales et à étudier les rituels liturgiques et les pratiques sociales relatives aux mariages. 

Toutefois, les témoignages écrits autour de l’application ou de la transgression des normes matrimoniales sont sporadiques, puisque l’Église orthodoxe locale n’a pas développé une pratique régulière d’enregistrement des mariages, des divorces, des naissances ou des décès, ni des sanctions judiciaires liées aux affaires de droit civil. Le traitement ecclésiastique des affaires matrimoniales se faisait donc dans l’oralité. 

Dans la plupart des cas, seules les implications financières du mariage ont laissé des traces dans les sources, car elles étaient traitées par l’autorité séculière. Toute acquisition ou perte des biens suite à une affaire matrimoniale et familiale (cadeaux de mariage, dote, héritage, divorce et restitution de biens, litiges, etc.) était sanctionnée par le prince régnant en personne, secondé par le Conseil des hauts dignitaires du pays, en émettant des actes de propriété. C’est pourquoi, toute étude autour du mariage dans les pays roumains aux XVe – XVIIe siècles est circonscrite aux archives qui ont un caractère patrimonial. De plus, l’État n’ayant pas mené une politique d’archivage de la documentation publique, seuls les actes qui sont entrés dans la possession des institutions ecclésiastiques sont parvenus jusqu’à nous (à titre d’exception, certains fonds familiaux ont également été conservés). Les fonds ecclésiastiques en question, archivés par les différents administrateurs métropolitains, épiscopaux ou monastiques, sont conservés aux Archives nationales de Iaşi (pour la Moldavie historique) et aux Archives nationales de Bucarest (pour la Valachie). Une importante collection de documents se trouve également à la Bibliothèque de l’Académie roumaine, dans le fonds des Documents historiques (Documente istorice). 

À Iaşi des dépouillements ont été effectués dans les fonds suivants : Documente (inventaires 1115-1320), Mitropolia Moldovei (Inv. 40, 41, 2569, 2570), Episcopia Huşi (Inv. 2571-2576), Episcopia Roman (Inv. 2577), Mănăstirea Aron-Vodă (Inv. 2581-2582), Mănăstirea Barnovschi (Inv. 2584), Mănăstirea Bârnova (Inv. 2587-2588), Mănăstirile Caşin, Cetăţuia (Inv. 2592-2593), Mănăstirea Sf-Ioan-Zlataust (Inv. 2607-2608), Mănăstirea Sf-Nicolae (Galaţi), Nicoriţa de Iaşi (Inv. 2612-2614), Mănăstirea Răchitoasa (Inv. 2618), Mănăstirea Secul (Inv. 2626-2627), Mănăstirea Trei-Ierarhi (Inv. 2633), Mănăstirea Galata (Inv. 2670). 

Pour le cas valaque, les documents antérieurs à 1656 ayant été publiés in extenso, le travail s’est concentré sur les documents émis après cette date : 

  • à la Bibliothèque de l’Académie roumaine : fonds Documente istorice de 1659 à 1714).
  • aux Archives nationales de Bucarest : Documente moldoveneşti (Inv. 716-718, 753, 1299, 1931), Peceţi (Inv. 75), Mitropolia Ţării Româneşti, Episcopia Râmnic (Inv. 5), Episcopia Argeş (Inv. 6), Episcopia Buzău (Inv. 7), Mănăstirea Bradu, Hanul Greci şi Codreni (Inv. 2466), Mănăstirea Radu-Vodă (Inv. 18), Mănăstirea Mihai-Vodă.

Camille Rouxpetel

Camille Rouxpetel Projet ERC EuQu-CRHIA-université de Nantes, ancien Florence Gould Fellow à la Villa I Tatti, the Harvard University Center for Italian Renaissance Studies et ancien membre scientifique de l'École française de Rome, section Moyen Âge Docteur en histoire de l'Université Paris-Sorbonne https://efrome.academia.edu/CamilleRouxpetel

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search